Show simple item record

dc.contributorPaul Fisette, Nicolás Docquier
dc.contributor.authorAcosta Suñé, Raül
dc.date.accessioned2018-02-23T19:50:47Z
dc.date.available2018-02-23T19:50:47Z
dc.date.issued2017
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/2117/114429
dc.description.abstractActuellement, les réseaux ferroviaires doivent améliorer son efficience à cause des contraintes environnementaux et socio-économiques. De plus, l’infrastructure ferroviaire européenne est ancienne et, pourtant, la maintenance et la réparation augmentent chaque année. Les mécanismes qui régissent la stabilité du ballast des voies ferrées sont très complexes et difficiles à maîtriser. Il y a un manque de compréhension des interactions et de l’impact des différents composants de la voie ferrée sur sa stabilité et sur la dégradation. Par exemple, les semelles élastiques situées sous traverses ont en principe des effets positifs, mais leur fonctionnement n’est pas bien compris et il n’y a pas une démonstration claire. En autre, leur présence semble avoir des répercussions directes sur les répartitions des efforts au sein du ballast. Pour cette raison, le développement des nouveaux outils d’ingénierie, comme par exemple la modélisation granulaire, peut aider à mieux comprendre globalement ces phénomènes physiques. Ils y a deux raisons pour lesquelles l’étude de ces éléments est difficile. La première est due à un raison technologique : les industriels son éloignés les uns des autres et l’interaction véhicule-voie est complexe et pas toujours suffisamment pris en compte dans la réflexion actuelle. La deuxième est une raison scientifique : actuellement aucun modèle dynamique n’est pas capable de capturer et comprendre les phénomènes comme la dégradation du ballast, rupture de traverses ou le serpentage de voie. Pour cette raison, dans le cadre du projet WholeTrack, l’UCL cherche à développer un modèle numérique global qui inclut le véhicule complet et la voie ferrée (rails, traverses, supports et ballast) et sa validation expérimentale.
dc.language.isofra
dc.publisherUniversitat Politècnica de Catalunya
dc.publisherUniversité catholiqué de Louvain
dc.rightsAttribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Spain
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/3.0/es/
dc.subjectÀrees temàtiques de la UPC::Enginyeria civil::Materials i estructures
dc.subject.lcshRailroads -- Rails -- Stability
dc.subject.lcshStructural design
dc.titleAnalyse numérique de la stabilité des voies ferrées
dc.typeMaster thesis
dc.subject.lemacFerrocarrils -- Vies -- Estabilitat
dc.subject.lemacDisseny d'estructures
dc.rights.accessOpen Access
dc.audience.educationlevelMàster
dc.audience.mediatorEscola Tècnica Superior d'Enginyeria Industrial de Barcelona
dc.audience.degreeMÀSTER UNIVERSITARI EN ENGINYERIA INDUSTRIAL (Pla 2014)


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Spain
Except where otherwise noted, content on this work is licensed under a Creative Commons license : Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Spain