Show simple item record

dc.contributorHourcade, Nicolas
dc.contributor.authorOrdeig Pomés, Carlos
dc.date.accessioned2011-02-14T18:40:54Z
dc.date.available2011-02-14T18:40:54Z
dc.date.issued2009
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/2099.1/11096
dc.description.abstractL’objet de ce rapport est de présenter le déploiement d’outils de Lean Manufacturing au sein de la société Sterigenics. La société, basée à Anse (Lyon), offre des services de stérilisation aux industries pharmaceutiques. Elle est soumise à une démarche de progrès permanent. Le principe du Lean Manufacturing est de réduire les coûts de fabrication et conserver un niveau de qualité acceptable par les clients. Le Lean vise la suppression de tous les gaspillages dans les processus de l’entreprise, améliorer la qualité et exploiter toutes les capacités intellectuelles des employés.Le projet s’est centré sur l’étude de l’indicateur de performance OEE (Overall Equipment Effectiveness). Cet indicateur mesure les performances réelles de production par rapport à l’idéal. L’analyse de cet indicateur a permis d’obtenir des pistes d’amélioration du processus. Mais aussi, on a pu voir l’évolution de la performance de la production après la mise en place des outils « Lean ». Le premier outil déployé a été un chantier 5 S. Cette méthode consiste à mettre en place cinq règles de propreté et de discipline, permettant de construire un environnement de travail fonctionnel.Le deuxième outil mis en place est la méthode SMED. Qui a pour objectif réduire les temps de changement de série. En effet, ces deux outils visent à diminuer les temps entre opérations, principale cause des pertes de productivité. Le troisième outil Lean mis en place a été les deux premiers piliers de la TPM. Cette méthode a pour objectif amélioré l’efficacité des moyens de production tout en éliminant les pannes machines et les arrêts non prévus.Ce projet a permis de mettre en évidence comment les outils du Lean Manufacturing participent à l’améliorer le système de production. En effet, à la fin du projet l’indicateur de performance s’est amélioré. Enfin, on a accordé tout au long du rapport une attention particulière à la conduite du changement, élément primordial dans une démarche Lean Manufacturing.
dc.language.isofra
dc.publisherUniversitat Politècnica de Catalunya
dc.publisherÉcole Centrale Lyon
dc.subjectÀrees temàtiques de la UPC::Economia i organització d'empreses::Direcció d'operacions::Anàlisi de processos de negoci i de fabricació
dc.subject.lcshProduction management
dc.subject.lcshEficàcia organitzativa
dc.subject.lcshPharmaceutical industry
dc.subject.otherLean Manufacturing
dc.subject.otherKaïzen
dc.subject.otherEmpowerment
dc.subject.otherConduite du changement
dc.subject.other5 S
dc.subject.otherSMED
dc.subject.otherTPM
dc.titleAmélioration de la capacité de production. Analyse du TRS et des tâches opérationnelles. Définir un plan d'actions de productivité.
dc.typeMaster thesis (pre-Bologna period)
dc.subject.lemacProducció -- Direcció i administració
dc.subject.lemacEficàcia organitzativa
dc.subject.lemacIndústria farmacèutica
dc.rights.accessRestricted access - author's decision
dc.audience.educationlevelEstudis de primer/segon cicle
dc.audience.mediatorEscola Tècnica Superior d'Enginyeria Industrial de Barcelona
dc.audience.degreeENGINYERIA INDUSTRIAL (Pla 1994)
dc.description.mobilityOutgoing


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

All rights reserved. This work is protected by the corresponding intellectual and industrial property rights. Without prejudice to any existing legal exemptions, reproduction, distribution, public communication or transformation of this work are prohibited without permission of the copyright holder